karm é diem

29 juin 2012

Le LADAKH- Jammu et Cachemire.

" La sensation d etre heureux ou malheureux depend rarement de notre etat dans l absolu, mais de notre perception de la situation, de notre capacite a nous satisfaire de ce que nous avons."

"Nul besoin de temples,nul besoin de philosophies compliquees. Notre cerveau et notre coeur sont nos temples."

Dalai Lama.

JULEY!!

Le Ladakh, des montagnes arides aux contours dechiquetes encerclent cet ancien et fabuleux royaume bouddhique. De splendides GOMPA (monastere) sont perches sur des affleurements rocheux parmi des STUPAS ( temple) chaules et des murs de meditation couverts de galets portant des mantras. La brise des montagnes emporte les messages spirituels des drapeaux de priere colores. Les moulins a priere tournent dans le sens des aiguilles d une montre afin de repandre le merite des mantras. Des peintures murales aux couleurs vives et de nombreuses statues de Bouddha ornent l interieur des gompa.La societe traditionnelle ladakhie a beaucoup a apprendre de l occident en termes de respect de l environnement et l entraide sociale.Bien que la plupart des ladakhis soient pauvres, les maisons traditionnelles en briques crues sont vastes et comfortables et chaque foyer produit son carburant et sa nourriture.Une telle autosuffisance releve d un exploit compte tenu de la brievete de la saison propice a l agriculture et de la superficie tres limitee des terres arables dans ce desert d altitude ou l eau doit etre laborieusement acheminee depuis des torrents alimentes par la fonte de glaciers.

Depuis l independance, le Ladakh a ete gouverne comme un sous district du Jammu et Cachemire, une situation etrange sur le plan culturel pour ce" petit Tibet", l une des dernieres societes Bouddhiques tantriques de la planete.

Apres une courte nuit et un peu plus d une heure d avion et quelques heures de retard en raison du temps nous voila enfin arrivees a Leh. Le choc climatique!! Nous passons de 40 degres a environ 10 en journee et 0 voir moins la nuit. En plus de devoir nous acclimater avec ces nouvelles temperatures bien fraiches, nous devons faire face au "mal des montagnes" en raison de l altitude elevee, 3520m minimum. Pour cela il est vivement recommande d eviter les efforts physiques et de rester au repos les premiers jours et surtout boire beaucoup d eau....chaude je precise.

Des les premiers instants, nous avons ressenti un mal etre , des maux de tete, un manque de souffle. C etait assez destabilisant.N etant pas equipees, juste armees de " chi tsu", lol, de t shirts,et de tongs "flip flop", nous avons du nous degoter tout un attirail de vetements d hivers et chaussures de rando que nous avons trouves dans un marche de refugies tibetains.Et oui nous avons echappe a l hiver en France mais il nous a vite rattrape ici!! lol!!

Malgre l accueil chaleureux de Bijou le proprietaire de l hotel ainsi que d excellentes prestations de service, nous n avions ni chauffage, ni eau chaude en dehors d un creneau de 2h le matin.Gla gla gla!!!

En depit des paysages magnifiques, d une beaute et d une force a vous emouvoir ainsi que la bonte innee de la population locale marquee d une spiritualite bien ancree nous avons eprouve des difficultes durant ces 12 jours a nous adapter a ces nouvelles temperatures ainsi qu a l altitude au point pour Claire les premieres nuits de dormir avec echarpe et bonnet en plus des vetements d hivers!! T as le look Coco!! Lol!!

Ca y est nous voila enfin parees pour visiter cette region magnifique. Leh, une ville tres accueillante dominee par une crete rocheuse escarpee que surmontent un palais et un fort de style tibetain.En dessous la zone animee du Bazar regorge d agences de voyages, de boutiques et resto mais les faubourgs allentours forment un patchwork verdoyant de champs d orge irrigues ou des ruisseaux et des entiers pedestres relient des batiments de style traditionnel ladakhi avec des toits plats , de solides murs et des cadres de fenetre ornes.

L ascension vers le Shanti Stupa, bati en 1991 par des moines Japonais desireux de promouvoir la paix dans le monde, fut une des plus eprouvantes.Plus de 1000 marches, hautes, je precise, aller retour! Notre motivation pour arriver jusqu au bout etait de nous dire que c etait tres bon pour raffermir nos fessiers!! Et nous n etions pas decues car la vue splendide en valait la peine. La haut nous avons rencontre un couple Taiwanais\Coreen venus en moto, "les petits joueurs", avec qui nous avons echange quelques mots.

En raison des conditions climatiques, de ma cheville encore fragile, des problemes de pied et de hanche de Claire( les eclopes!) nous avons opte pour des circuits en jeep plutot que des treks.En route pour une premiere journee de circuit vers Shey, Thiksey et Hemis. Jadis l une des premieres capitales royales du Ladakh, Shey est une seduisante oasis ponctuee d etangs d ou surgit une crete rocheuse ornee de sculptures de Bouddha. Le temple contient un Bouddha cuivre dore de 7.5m. Le superbe Thiksey gompa est l un des monasteres les plus grands et les plus typiques du Ladakh.Le gompa principal comporte une salle de prieres avec un Bouddha haut de 14m dont l expression est a la fois paisible,espiegle et vaguemant menacante.Hemis est le centre spirituel des bouddhistes. A l interieur sa superbe cour centrale arbore de nombreuses boiseries merveilleusement detaillees.

Le lendemain matin nous reprirent la route en jeep pour deux jours vers le fameux Pangong Lake la ou a ete tourne un celebre film Bollywood "The 3 idiots".Un couple de jeunes maries indiens originaires de Manali, Pankag et Ritu ainsi que Miko une jeune japonaise vivant a Tokyo, tous tres sympathiques,nous accompagnent pour ce periple.Heureusement que nous avions un excellent chauffeur car les conditions de circulation sont tres rudes et parfois dangereuses en raison de la neige, les routes sont glissantes ,etroites et pas toujours degagees.A un moment donne nous nous sommes senties tres mal , limite a tomber dans les pommes.En effet  la jeep fut bloquee pendant un certain temps et nous avons du marcher jusqu a l un des plus haut col carrossable d Inde a 5289m," Chang La", le seul ou l armee offre une tasse de the. Les militaires nous ont informe qu il etait fortement deconseille pour la sante de rester plus de 30 minutes a une telle altitude  pour les non habitues.En dehors de cela la route traverse des paysages magnifiques et tres changeants ou les sommets dechiquetes voisinent de fins cours d eau , des prairies a chevaux, anes sauvages, des marmottes, des yaks...des etangs scintillants et des amorcellements de sable. Les montagnes arides aux ocres vifs poudres de neige contrastent avec les bleus profonds du ciel.Nous avons passe la nuit a Tangtse dans une charmante guesthouse "dothguling", tres typique avec son mobilier de style tibetain ou nous nous sommes regalees d un plat traditionnel ' tamthuk" ( soupe de legumes et de nouilles) et d un the au beurre de Yak pour Claire, tres particulier.Le lendemain matin nous arrivons enfin au lac, immense, dont le bleu intense contraste avec les couleurs minerales des montagnes environnantes aux sommets couverts de neige. Les vues changent constamment.Nous avons ete enchantees et tres marquees par ces 2 jours.

Dimanche 06 mai fut celebre l anniversaire de la naissance de Bouddha. Nous avons donc assiste a un defile des plus kitsch de camions ornes de fleurs, de banderoles colorees avec au dessus la mise en scene retracant les etapes importantes de la vie de Bouddha interprete par de jeunes locaux maquilles et deguises pour l occasion. Des milliers de gens etaient presents pour assister a cette fete, les fervants, les moines, les ecoliers, les touristes...c etait impressionnant!

Le lendemain matin c est reparti pour une journee de folie avec la visite de Likir, Alchi et Lamayuru.Le chauffeur avait bien commence sa journee apres 40 minutes de retard voila qu il creve un pneu une heure plus tard!! Cela dit il s est bien rattrape avec toutes les info qu il nous a communiquees, sa gentillesse et ses attentions. Likir, installe sur une crete avec son gompa fut fonde en 1065.Alchi repute pour ses peintures murales considerees comme le joyau de l art indo tibetain. Lamayuru, un village tranquille dans un paysage desole cerne de montagnes, un paysage lunaire, fascinant, les maisons se blotissent sur une colline erodee, constellee de grottes.

Afin de terminer en beaute ce fabuleux periple nous partimes a la decouverte de la vallee de la Nubra durant 2 jours accompagnees cette fois dela precieuse japonaise Chika.

Cette vallee offre un paysage fabuleux de villages verdoyants edifies sur des versants pierreux entoures de champs de rochers et de montagnes arides. Apres 1h30 de route sinueuse nous atteignons le Khardung, la a 5602m,considere comme le plus haut col carrossable au monde. Nous avons fete cet exploit en sirotant un delicieux the a la cardamome et au gingembre concocte par des militaires.Par la suite nous arrivames a Diskit Gompa, un ensemble de batiments du XVII siecle de style tibetain, suspendus sur un pic escarpe au bord d un precipice vertigineux.Face a cela trone la gigantesque Bouddha Maitreya, une statue de 32m officiellement inauguree par le Dalai Lama en juillet 2010. Perdu dans la vegetation et encadre par les parois abruptes de la vallee, le village d Hunder fut l etape choisie pour y passer la nuit.Les dunes de sable tres photogeniques qui commencent a 3km a l est  du village peuvent  etre explorees au cours d une randonneea chameau qu a experimente notre temeraire Chika malgre une tempete de sable.Le retour vers Leh fut marque par un accident de route. En effet nous sommes a nouveau reste bloquees en pleine altitude pendant 2h en raison d un camion de marchandises qui s etait renverse.Nous avons assiste a l illustration d un tres bel exemple de solidarite, une chaine humaine d une vingtaine d hommes y compris notre chauffeur pour vider le camion et tenter de redresser le camion.En vain il a fallu l intervention d un chasse neige bien experimente.

Arrivees a Leh nous prirent le temps de remercier la famille proprietaire de l agence organisatrice de toutes ces excursions qui a eu la gentillesse de nous offrir des abricots seches,une des specialites locales.

C est avec le coeur serre mais des images plein la tete, la decouverte d une des regions les plus belles du monde et d un peuple les plus serein que nous avons du quitte le Ladakh en direction de DEHLI.

PS: Au moment ou j ecris nous sommes actuellement en Malaisie apres avoir quitte l Inde, nous avons sejourne 15 jours en Thailande et demain nous partons pour Singapour puis l Indonesie. Desolees pour le retard mais pas toujours evident de nous connecter et nous bougeons regulierement.Par ailleurs nous tenons a remercier toutes les personnes qui prennent le temps d annoter un petit mot sur les photos ou commentaires. Ca nous ferait plaisir d en avoir de ceux qui regardent mais n osent pas ou toute autre raison.

Nous esperons que tout va bien pour vous tous, dans un mois nous vous retrouverons afin de partager avec vous cette magnifique experience.

GROS BISOUS!!!!!

 

 

Posté par steclair à 11:33 - Commentaires [8] - Permalien [#]


08 juin 2012

Vraiment desolees pour le retard...Nous avons beaucoup bouge et surtout pas beaucoup d endroits ni de temps pour nous connecter sur internet, mais nous allons vite nous rattraper, promis :) vous allez en prendre plein les yeux !

Nous voula arrivees a Palolem, meme date jour pour jour que l annee derniere (16 Avril) et nous n avons meme pas fait expres :)

Palolem Beach est une magnifique plage incurvee, une des plus belle de la region de Goa. Le taxi nous deposa a Palolem Guesthouse a 5 minutes de la plage, une confortable maison coloniale avec son jardin luxuriant et sa cuisine savoureuse ou nous avions sejourne l annee derniere. Nous y restames 3 nuits pour nous ressourcer et nous remplir l estomac avec de copieux petits dejeuners, les meilleurs que nous ayons mange en Inde :) et du poulet Tandorri, la viande nous manquait tellement ces derniers mois...Puis nous decidames de sejourner directement au bord de la mer, apres avoir inspecte une dizaine de petites huttes sur la plage, nous nous installames au "Dylan" dans une cabane, quoique un peu delabree mais juste en face de la mer! le pied! Nous nous sentions  comme Robinson Crusoe et allions nous baigner des le matin au reveil, quel bonheur...Quel sentiment d entendre les vagues se briser le soir en dormant...

Nous avions retrouve notre petit salon de massage de l annee derniere et l avions inaugure le 20 Avril pour les 32 ans de Stef ou je lui ai offert un massage. Elle etait ravie, le "Full Body Massage" repondait tout a fait a ses attentes. Apres ces massages, nous nous sentions toutes legeres, toute la fatigue, les tensions apres 6 semaines intenses a Hampi etaient parties. Pour continuer en beaute, nous nous sommes installees au "Spice of Life" pour siroter un petit cocktail (1 achete 1 offert, et oui, il ne faut rien rater!) et mageames un red snaper ( rouget) pour ma part et Stef des kings prawns (gambas) facon Tandorri, la viande et la poisson sont marines dans un melange d epices puis cuits dans un four en argile, ce fut un delice.

Stef etait vraiment heureuse de cette journee, nous l avons clos par un bain de minuit : cetait vraiment une sensation bizarre dans l eau noire avec la brume qui la tapissait et surtout les grosses vagues qui arrivaient sur nous a toute allure, ce bain de minuit fut donc bref :)

Le lendemain, nous avons emprunte des bouees que nous avons utilisees a coeur joie dans les grosses vagues puis sommes allees nous balader avec un bateau local de peche mais les dauphins netaient pas parmis nous:(

Sur cette plage, nous n avions plus la notion du temps, les journees passaient a une allure...

Deux jours avant de quitter Palolem, nous rencontrames 2 quebecois de Montreal, Annick et Jean Francois, avec qui nous passames 2 agreables soirees a echanger sur les voyages, les ressentis des 1 un des autres. Ils avaient deja visite la Thailande et le Vietnam et nous ont donc communique des adresses d hebergements pour Kho Phi Phi et Kolanta en Thailande.

Nous quittames Palolem apres 9 jours intenses de baignades, massages, de belles rencontres, de soleil, et oui, nous avions pris de belles couleurs :) et partimes en bus local pour Panaji, etape avant Bombay.

Panaji (ou Panjim) fait figure d anomalie parmi les capitales d etat d Inde du Sud : propre, accueillante, elle contraste avec beaucoup d autres, chaotiques et stressantes. Ses charmes portugais herites de l air colonial en font une ville ideale pour flaner dans ses petites rues paisibles (on a quand meme vite fait le tout :) ), nous nous croyions vraiment dans le sud du Portugal!

Nous trouvames une Guesthouse dans une maison coloniale portugaise, avec, a proximite un restaurant atypique emprunt d un decor tellement diversifie par ses vitraux, ses objets, ses tags, ses meubles d epoque et affiches de cirques (voir photos).

Nous passames 1 nuit et 2 jours a Panaji pour visiter son eglise grandiose appelee "Immaculee Conception", vestige portugais. 1 journee aurait suffit car il ny avait rien d autre a visiter...

Apres avoir parcouru une demi heure de marche intense avec nos 20kg sur le dos, nous partimes pour 14 heures de folie en bus de nuit. Nous arrivames a Mumbai (Bombay) le lendemain mation dans le quartier de Colaba, cet epicentre touristique s etend a la pointe Sud de la peninsule. Ce quartier anime abonde en etales de rue, en marches, en bars...

Nous atterrissames a la "Salvation Army Red Shield House" plus communement appelee l Armee du Salut. Cette auberge est une institution pour les voyageurs a petits budgets comme nous. Nous nous y sommes tout de suite plues. Nous avions attaque tout de suite les visites en decouvrant a pied la ville sous une chaleur accablante ou nous avons decouvert de magnifiques batisses comme le Chhatrapati Shivi Terminus (gare Vicoria Terminus) : imposant, exhuberant et bonde, cest le batiment neogothique le plus extravagant de la ville, le coeur de son reseau ferroviaire est un aphorisme de l Inde coloniale. Nous avions egalement decouvert l universite de Mumbai, la cour supreme, la cathedrale St Thomas melamt l architecture des elements byzantins et coloniaux. Apres cette riche balade, nous decidames de nous reposer un peu, et, pour ma part de me faire plaisir en m offrant un massage des pieds dans un institut de luxe Thai pres de l hotel (15 euros pour 1h15 de massage). Je ressortais toute rejouie, je navais jamais eu un massage comme cela, en plus fait par un homme, quel bonheur :)

Ensuite, nous allames boire une biere locale, une Kingfischer, au Leopolds Cafe, veritable institution de Mumbai, ce cafe resto existe depuis 1871, puis nous cherchames en vain un endroit pour manger et, au bout d une heure de marche, nous nous installames dans la rue, au bord d un trottoir, au Bade Riya et avons deguste de savoureuses grillades de poulet.

Le lendemain matin nous partimes a Elephant Island en bateau, ou nous avons apercu, au milieu du port la "Gatewy of India" (port de l Inde, cest un imposant arc de triomphe colonial en basalte inspire des styles musulmans, il fut construit pour comemore la visite du roi George 5 en 1911). Nous nous dirigeames a 9 km de Bombay pour visiter les temples rupestres de l ile, classes au patrimoine mondial de l UNESCO. Cest un labyrinthe de sanctuaires tailles dans le basalte abritant des sculptures parmi les plus impressionnantes du pays. Le temple principal, dedie a Shiva, est un fabuleux entrelacs de cours, de salles de piliers et de sanctuaires, dont la pisce maitresse est une statue haute de 6 metres, de Sadhashiva -Shiva aux 3 visages- destructeur, createur et protecteur de l univers. l Immense buste central de Shiva, les yeux fermes, dans une contemplation eternelle, frappe par sa serenite.

Apres cette fabuleuse visite, nous reprenames le bateau pour aller decourvrir le "Taj Mahal Palace" qui est un hotel somptueux, un melange feerique de styles muslmans et renaissance,  cest egalement l un des monuments les plus celebre de Bombay. Faisant face au port, il fut construit par le grand industriel TATA, apres que celui-ci eut ete refus a l entree d un hotel europoeen pour seul motif qui ait ete indien. Apres avoir passe les portiques de securite, nous entrames dans le hall d entree qui etait a couper le souffle... d une beaute et d une odeur inegalable, un enorme bouquet de fleur etait entrepose au milieu du hall avec, autour, des sculptures du monde entier. Nous voulions absolument voir le restaurant, ou nous avons ete ebligees, lol, de consommer...la boisson la moins chere etait un cafe du Costa Rica au gout caramel et chocolat, un delice, que nous avons deguste jusquau bout :)

Apres cette journee encore bien chargee, nous nous couchames pas trop tard, apres un diner rapide au "Badadi", repute pour sa cuisine moghole traditionnelle et nous levames a 2h30 du matin pour prendre notre vol pour Leh au Laddakh. Nous avions des poches sous les yeux mais etions tellement excitees de decouvrir une autre region,le Kashmire, l Himalaya et ses montagnes, une autre culture et son froid glacial, lol, en route pour le Laddakh!

Posté par steclair à 09:08 - Commentaires [5] - Permalien [#]

20 avril 2012

BON ANNIVERSAIRE!!!

P1020469

Posté par steclair à 08:23 - Commentaires [12] - Permalien [#]

19 avril 2012

"HAMPI C EST FINI...

..Et dire que c etait la ville de nos petits amours..

Hampi c est fini...

Des souvenirs plein la tete pour toujours."

 

Partir c est choisir de vivre une autre vie. C est etre en quete du monde et bien sur de soi meme.On apprend autant sur soi que sur les autres tel un effet miroir, une reelle introspection.L abandon de soi vers d autres contrees, d autres civilisations, d autres cultures est salvateur.On prend le temps de vivre , de savourer chaque instant, de se poser en silence et s impregner de l ambiance environnante. La sagesse n est pas une vertue, ni une qualite ou un acquis, c est un art qui s apprend tout au long de notre vie.Une remise en question perpetuelle qui a pour principe un parfait equilibre entre le bien et le mal, l ecoute de l autre, le non jugement et surtout la maitrise de ses emotions afin de ne pas les laisser nous submerger.C est malheureusement la cause de tous nos maux. Une parenthese dans une vie ce n est rien mais cela peut tout changer. La quete du bonheur reside dans le fait de trouver en soi la foi d aimer, de s aimer soi meme, les autres , la vie. Un sentiment de bien etre remplissant entierement notre corps et notre ame, les rendant plus leger tel un papillon ouvrant ses ailes pour voler. Laisser entre le soleil en soi afin d illuminer les autres.

En cela j emprunterais les propos de Seneque: "Ce n est pas parce que les choses sont difficiles que nous n osons pas, c est parce que nous n osons pas qu elles sont difficiles."

 

Namaste,

Voila une belle page qui se tourne. Meme si nous eprouvions a la fin une certaine lassitude, ces six semaines sont passees tres vite. Nous avons eu cette chance de vivre une experience unique, une tranche de vie au sein d un village, d un peuple, d une culture si eloignes et parfois si proche.

Durant les deux dernieres semaines nous nous sommes essayees au metier d enseignante en donnant des cours d Anglais et de maths aux plus jeunes ages de 5 a 8 ans. Nous savons aujourd hui que si nous devions nous reconvertir ce n est pas le metier que nous choisirions!! LOL! C etait tres interessant mais tellement epuisant et parfois decourageant. Ils etaient agites en permanence, ne voulaient pas ecouter et preferaient jouer. Et pour certains le niveau est desastreux.

Avec certaines jeunes filles de l assoc. nous sommes allees en ville a Hospet afin de trouver des tissus pour nous faire faire des "SUIT" sur mesure.Une des tenues traditionnelles avec un pantalon, une tunique et une etole.Malheureusement nous avons du nous y reprendre a plusieurs reprises chez la couturiere qui ne devait pas avoir le compas dans l oeil!! Cela dit c etait assez amusant et atypique dans cette grande maison familiale. Heureusement qu Andrea, une femme passionnante avec qui nous avons passe les derniers jours, architecte d interieur et photographe a ses heures, installee a Barcelone, etait la pour lui donner les directives.

Nous avons egalement assiste au festival d Hampi le 06 avril reunissant des milliers de personnes a Hampi Bazaar. C etait incroyable toute cette population, cette agitation autour de nombreux stands de nourriture,de babioles en tout genre. Pour cette occasion un chariot sculpte en bois d une dizaine de metres et decore de fleurs, de banderoles colorees et d images de Dieux Hindous defile le long d Hampi Bazaar.La tradition veut que les Indiens jettent des bananes sur le chariot en guise d offrande aux Dieux.

Pendant nos heures de pause Claire, avec sa multitude de cheveux blancs, a teste la coloration locale au Henne.Malgre une certaine apprehension le resultat est tout a fait satisfaisant.

Durant nos jours de repos, les dimanche, nous avons pris plaisir a visiter les lieux, les temples, les plantations en moto avec Kilan et admirer de magnifiques lever er coucher de soleil dans les hauteurs d Hampi.Petite anecdote sur le sujet, pendant que j admirais le coucher du soleil, j entendis quelqu un dire " a snake", je baissa les yeux et la je vis un serpent a mes pieds. Je peux vous dire que j ai a ce moment la battu le record du saut en hauteur tellement j ai eu peur!!!

Par ailleurs nous sommes allees voir un film au cinema avec Kali et Mr Paul. C etait genial.Une salle geante, propre et comfortable. Les Indiens sont tres expressifs durant le film, ils rient forts, crient, ils vivent pleinement le film mais partent quelques minutes avant la fin, c est trop drole a voir.Meme si le film etait en langue locale sans sous titrage bien sur il etait tres simple de comprendre l histoire. La recette ique mais qui marche: une histoire d amour, de belles choregraphies avec une touche d emotion.

.Samedi 14 avril, dernier jour avec les enfants et toute l equipe. Apres le pique nique nous leurs avons offert des "chocolate balls", gateaux au chocolat et  a la noix de coco.Ils nous ont remercie pour l aide et le soutien apportes et nous ont offert des marque pages ainsi que des dessins, des petits livres et nous ont dit :" vous partez demain mais vous revenez lundi".LOL!! Ils sont mignons!! C etait tres touchant et meme emouvant. Les "au revoirs" sont toujours une epreuve difficile.Nous avons egalement rencontre la famille de Kowsharbi, une petite fille de 8 ans que je sponsorise. L objectif est de verser 10000 roupies  soit environ 170 euros, cette somme permet a un enfant pendant un an de beneficier de  3 repas par jours,de financer les soins medicaux, les fournitures scolaires et autre equipement.C etait un moment qui m a profondemment touche, j ai eu du mal a contenir mes larmes lorsque j ai vu l emotion et la reconnaissance de cette famille surtout le regard du papa de cette petite fille qui valait toutes les recompenses du monde. De plus ils ont une autre jeune fille qui est lourdement handicapee mentalement, c etait dur...

Le soir nous avons pu echanger lors d un repas avec Kali  sur les axes a ameliorer au sein de l association.

Dimanche 15 avril, depart pour Gokarna. Apres 10h de bus rythmes d embouteillages, d une collision entre un bus et un tracteur nous arrivames enfin en soiree.Accueil tres sommaire, nous trouvons une chambre en vain mais le coeur n y est pas. Apres une nuit de sommeil on se dit que ca va aller mieux mais le lendemain matin meme ressenti.L endroit ne nous plait pas. L ambiance est glauque. Le cadre est cependant sauvage et agreable mais aucune vie. De la nous prirent nos sacs sous une chaleur torride et nous repartirent en taxi pour Palolem Beach a 120kms.La ou nous etions jour pour jour il y a un an.J aurais la chance demain pour mon anniversaire d avoir pour cadeau de la part de Claire le meilleur massage que j ai pu avoir!!

On pense bien fort a vous et esperons que vous vous portez bien malgre le froid. En cela nous vous adressons des tonnes de bisous ensoleilles afin de vous rechauffer le coeur.

 PS: Des photos ont ete publiees a plusieurs reprises dans les albums existants: Hampi Karnataka, Association et Ugadi. Il faut a nouveau revisualiser ces albums pour voir les nouvelles photos. Les dernieres seront publiees dans les jours a venir.

 

Posté par steclair à 14:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 avril 2012

HAMPI 1 MOIS DEJA...

"Le regret d'un instant te trouble et te dévore ; tu dis que le passé te voile l'avenir.
Ne te plains pas d'hier ; laisse venir l'aurore : Ton âme est immortelle, et le temps va s'enfuir.
"Alfred de Musset.

"Il faut toujours garder dans notre vie tous les bonheurs qui nous ont plu,
Et puis enfin garder la nostalgie du temps qui ne reviendra plus.
" C. Trenet.

 

Namaste,

Un mois deja s est ecoule.On peut meme avouer qu une routine s est installee. Et oui on y echappe pas ou que l on soit!! Des liens de plus en plus forts se sont tisses avec les enfants avec qui nous passons de plus en plus de temps en apportant notre soutien et notre aide afin qu ils reussissent au mieux leurs examens de fin d annee.Mais ce n est pas sans peine car nous devons nous armer de patience entre les tricheries des uns et la dissipation des autres . Par moment avec Claire on baisse les bras faute d avoir de bons resultats et a d autres on ressent une certaine fierte de leur avoir apporter un minimum de savoir. lls sont cependant tres attachants et ce sera un reel dechirement de les quitter dans 15 jours.

Au sein de l assocation Claire a goute aux joies du metier d acteur , et oui une star est nee, en participant a un reportage diffuse sur une chaine regionale pendant que moi je refaisais la peinture des toilettes ( KIT KAT PARTY)!!! Chacun son metier!!! LOL!!! Le reportage avait pour objectif de presenter l association, son origine et son fonctionnement. Les medias friands de melodrame et ayant l art et la maniere de transformer la realite, le montage final ne correspondait pas du tout a notre quotidien et les enfants ont ete qualifies de " mendiants" ce qui est loin d etre le cas. Ils ont une famille , un foyer. L objectif de l association est de leurs apporter  trois repas equilibres par jour, un suivi medical regulier, des fournitures et equipements scolaires ainsi qu un soutien pedagogique.

Un article de presse est egalement paru dans un journal local marquant la venue d un jeune Allemand Jurgen et son amie Franco Allemande Aurelia. Celui ci ayant apporter 1500 euros pour l assoc. afin d acheter des vivres, vetements et autres equipements utiles.Cette somme a ete recoltee grace a des festivals, des spectacles et autres manifestations organises en Allemagne.Encore une belle rencontre , des jeunes gens genereux et tres determines avec qui nous avons partage un moment court mais riche.

Nous goutons aussi aux joies des traditions locales. En effet nous avons ete invitees a l anniversaire du petit fils de la proprietaire de notre guesthouse. Et oui nous avons encore change car l autre etait trop bruyante , on enchainait les nuits blanches. De plus des coupures regulieres d electricite et les proprio peu agreables nous ont pousse a aller voir ailleurs. Maintenant nous avons une grande chambre equipee d une salle d eau , TV et terrasse avec vue sur les temples et palmiers ou les singes se font une joie de jouer sur notre toit. De la nous firent la connaissance de Martine, une touriste francaise proprietaire d un bar expo a Sancerre avec qui nous avons passe une apres midi au lac, quoiqu un peu ecourtee en raison de la visite de curieux et nous n etions pas rassurees de ne pas voir dans quoi on se baignait...L imagination dans ce cas fuse dans tous les sens...

Puis nous avons passe une semaine fort sympathique avec une volontaire Anglaise, Katie, comedienne a Londres, une personne tres interessante qui nous a bien aide a parfaire notre Anglais.

Vendredi 23 mars fut celebre la fete d Ugadi. Derive du Sanskrit "yuga" ,age, et "Adi",le commencement d une nouvelle ere",Ugadi marque le premier jour de la nouvelle annee. Il commence par le rituel de la douche suivi par des prieres. Les Indiens doivent revetir une tenue jamais portee et la journee est ponctuee de repas melangeant six saveurs symbolisant des sentiments tels que la joie, la tristesse... Ayant ete invitees  a manger par six familles , nous etions blindees a la fin de la journee!! On se serait cru chez les " PIERRAFEU". Car malheureusement pour la plupart les logements sont tres rudimentaires avec une piece principale ou toute la famille dort, un coin cuisine et salle d eau. Nous avons partage un moment tres touchant avec ces familles qui nous ont reserve un accueil des plus chaleureux et malgre le peu de moyens on ne peut qu envier leur richesse de coeur.Par ailleurs ous avons visite les ecoles des enfants et avons assiste a une representation marquant le debut des examens de fin d annee.

Nos semaines sont egalement ponctuees de belles ballades au coeur des temples , un paysage digne d un decor de reve. Rejoins par Eefie, une amie Hollandaise de Katie nous avons mene une expedition "Koh Lanta", dans les plantations de bananes, la broussaille,les rochers enormes et les chemins boueux afin de trouver les fameuses cascades "Waterfalls". Au final il ne s agissait que dans simple court d eau au milieu des rochers!! LOL! Nous avons termine cette escapade par un dejeuner bien merite au Mango Tree, restaurant surplombant la riviere et les rizieres, perche sous un enorme manguier.

Au fil des conversations nous recueillons les confidences de certains locaux qui nous avouent ne pas etre meitre de leur destin. En effet les familles choisissent les pretendant(es). Les mariages d Amour n existe que dans les reves. Il ne s agit qu un echange d interets. Nous observons donc que beaucoup d entres eu sont malheureux dans leur vie de famille. En cela ils sont envieux de notre liberte car oui malgre toutes les difficultes de notre quotidien nous avons beaucoup de chance, la liberte de choisir notre vie.

Certaines jeunes filles quant a elles, redoutent le mariage , ne voulant partager la vie d un homme buvant et frappant. L alcool est un reel fleau pour certains bien dissimule sous des sourires et faux semblants. Les amities, les vraies, se font rares et sont basees sur l interet et l argent.La notion de confiance est a proscrire.

Voila pour les petites news. Nous partons dans quinze jours pour Gokarna, une station balneaire avec plage de sable fin sous les cocotiers... tout un programme..

On espere que tout va bien pour vous et pensons fort a vous malgre les kms qui nous separent.

GROS BISOUS!!!!!

 

 

Posté par steclair à 09:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


11 mars 2012

HAMPI CHILDREN TRUST

Jeudi 01 mars , nous quittames Shanti guest house afin de rejoindre l association. En chemin je glissais avec mes 20kgs de bagages dans le dos et bien evidemment me suis retamee par terre, ma cheville gauche ayant encaisse tout le poids. Jouant la fiere comme d hab, meme pas mal, je continuais mon chemin, montais des escaliers...

Arrivees a l association la douleur commenca a se reveiller. Accueillies par Kali le co fondateur de l assoc.nous firent la connaissance des autres membres ainsi que des lieux. Nous avons decide de ne pas prendre la chambre qu on nous avait prepare, faute de toilettes, de salle de d eau, d espace et de lumiere.Il ne s agit pas d une manifestation d exigence deplacee de notre part mais pour y sejourner 6 semaines , nous souhaitons avoir 1 minimum de confort et surtout des toilettes. LOL!!

Kali l a bien compris et nous a trouve une chambre non loin, Ganesh guest house, situee dans les anciens locaux de l association. Nous avons ete seduites par cette chambre decoree par des peintures d enfants avec ses lits de dortoir.Ce qui nous ramene quelques annees en arriere!!

Par la suite nous firent la connaissance des 38 enfants ages de 5 a 15 ans. Accueil tres chaleureux.Ils s interessent de suite a ces 2 nouvelles tetes, nous touchent, nous posent des questions.Bref un moment touchant...

L organisation nous est vite presentee. Il y a 6 benevoles permanents: Kali,Celia, Anglaise vivant depuis 20 ans en Inde, Chida, l enseignant,Shoba la maitresse, Laxmi et Savitse, cuisinieres. Par ailleurs des volontaires de passage viennent apporter leur aide et savoir faire.

Pour l instant notre role n est pas tout a fait bien defini, on fonctionne par equipe avec des roulements sur 3 plages horaires, de 8h a 10h, de 12h50 a 14h et de 16h30 a 18h30 tous les jours sauf le dimanche. Durant ces heures on aide pour les repas, preparation, distribution et nettoyage.Nous apportons egalement notre aide pour les devoirs, jouons ...

Nous devons avouer que nous ressentions une certaine apprehension de ne pas etre a la hauteur, de ne pas savoir quoi leurs apporter, leurs apprendre mais nous avons ete vite rassurees. L essentiel reside essentiellement dans la presence, l attention et la chaleur qu ils ne trouvent pas forcement au sein de leur famille.

Au bout de 2 jours, je decidais enfin de consulter un medecin.Nous voila parties en ville a Hospet ou j ai eu droit a ma 1iere radio du pied!! Rien de casse mais dechirure du ligament, 2 semaines sans marcher!! Super!! Au bout de 2 jours je ne tenais plus.J ai donc limite mes trajets mais ne pouvait restee prostree dans ma chambre.

Claire pendant ce temps a goute aux joies de la vaisselle, du nettoyage, au service et a pu participer au pique nique du samedi ou les enfants jouent en plein air.

Il est vrai que cela peut paraitre un peu rebarbatif par moment, le temps de prendre nos marques aussi, mais nous vivons mes moments riches en joie de vivre , en emotion , en decouvertes...que ce soit dans le bon comme dans le mauvais.

 

 

Posté par steclair à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2012

HOLI HAMPI

Hier nous avons eu la chance d assister a une grande fete nationale : HOLI, fete des couleurs ou phalgunotsava est la fete Hindoue de l equinoxe du printemps. Elle trouve son origine dans la Vasantotsava, a la fois un sacre du printemps et celebration de la fertilite. Elle est fetee en Inde durant 2 jours au cours de la pleine lune La HOLI est dediee a Krishna en Inde du nord et Kama dans le sud. La nuit du premier jour de la fete un feux est allume pour rappeler la cremation de Holika. Le deuxieme jour, les gens habilles en blanc, circulent avec des pigments de couleur qu ils se jettents l un a l autre C est aussi l occasion pour s inviter a partager des mets prepares specialement pour cette occasion . Les pigments qu ils se jettent ont une signification bien precise: le vert pour l harmonie, l orange pour l optimisme,le bleu pour la vitalite , le rouge pour la joie et l amour.

C etait tout simplement GENIAL!!! Un grand moment de convivialite, de fete, de partage haut en COULEURS!!

Par contre nos vetements sont a jeter et il nous reste encore de la peinture sur le corps!!! Mais ca en valait largement la peine! On s est eclate comme des gamines!!! ( les photos seront postees demain).

On espere que tout va bien pour vous tous et vous embrassons bien fort...

 

 

 

 

 

Posté par steclair à 11:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

HAMPI

Namaste,

Apres un long trajet de 11h nous arrivames enfin a Hampi la ou nous allons sejourner 6 semaines. Nous decidames de nous poser quelques jours a la meme guest house que l annee derniere: Shanti guest house. Des bungalows niches au creux des rizieres avec balancelles de l autre cote de la rive.Un cadre idyllique, atypique emprunt d une certaine serenite qui nous a tant rappele les bons moments passes avec Sof et Val l annee derniere (cf photos Kingfisher en speciale dedicace!!).

Hampi, on ne peut que tomber sous son charme. Des ruines desolees, irreelles et envoutantes. D enormes rochers tiennent en equilibre precaire sur des kms de terrain ondule, leur couleur rouille se detachant sur le vert jade des palmeraies, des plantations de bananes et des rizieres, le tout sur un fond bleu azur tachete de petits cirrus blancs et cotonneux qui ajoutent a l atmospere magique des lieux.Classe au patrimoine mondial, les ruines d Hampi sont un endroit ou l on peut facilement se perdre tout comme l imagination ou bien s emerveiller des caprices de la nature et chercher a comprendre comment des milliers d annees d activite volcanique et d erosion ont pu sculpter un paysage aussi fascinant.

C est une bataille bien differente qui se deroule aujourd hui a Hampi entre les defenseurs de l heritage architectural du site et les habitants.Un gigantesque projet est a l etude qui classerait l integralite des ruines comme site protege et relogerait les villageois dans un complexe residentiel plus loin.Sauf que la realite est toute autre. En effet des destructions de logement ont eu lieu dans Hampi Bazaar laissant les habitants depourvus de toit et livres a eux meme. Etrange impression de ne plus reconnaitre Hampi Bazaar  qui etait si anime avec ses nombreuses boutiques et restaurants.

Posté par steclair à 10:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 février 2012

Le cote obscur de l Inde

Malgre toutes ces belles experiences, ces rencontres riches l Inde revet une face obscure qui n est pas toujours perceptible au premier abord.En effet les touristes peuvent etre percus comme des gens malhonnetes , des pompes a fric. On constate de ce fait des ecarts considerables entre les tarifs appliques aux Indiens et ceux pour les touristes, que ce soit dans les transports, les lieux touristiques ou la nourriture.Exemple: visite du palais de Mysore : 20 roupies pour un Indien contre 200 por un touriste et c est clairement affiche a l entree. Les locaux peuvent s averer etre tres accueillants mais parfois moqueurs et agressifs lorsque l on decline leurs propositions. Ils sont parfois malhonnetes , de mauvaise foi e insistants.

Leurs rapports avec certains animaux feraient fuir les adeptes de Brigitte Bardot. Les chiens et chats errent dans la rue dans un etat lamentable. Ils sont souvent maltraites par les Indiens qui tres clairement n ont aucun respect pour l animal. On a malheureusement assiste a des scenes assez difficiles. Des corps de chiens morts avec le crane completement ecrase laisses sur le trottoir....

Les rapports entre eux meme au sein de la meme famille ne sont pas forcement meilleurs. Il est vrai que les coutumes et traditions diffrenet de notre mode de vie et il est parfois difficile meme en ayant une certaine ouverture d esprit d adherer a certains rituels.

De maniere generale les mariages arranges sont toujours majoritaires meme si cela evolue. Un intermediaire '"middleman" est charge d arranger des rencontres entre un homme et une femme en fonction de la compatibilite du theme astral de chacun! Tout un programme!

Les hommes pour certains et malheureusement beaucoup battent leur femme et boivent beaucoup. Andree nous raconta qu il s est pris d affection pour deux jeunes Indiennes de 13 et 15 ans. Le souhait le plus cher de celle de 15 ans etait d avoir un mari qui ne la batte pas trop et qui ne boive pas. Pour ce qui est de l autre le tableau etait bien plus sombre. Elle pleurait regulierement car son pere la prostituait a des hommes du villages, des flics!!! Que faire ?? Contre qui se tourner?? La cruaute humaine es malheureusement presente partout ou qu on puisse se trouver malgre un charme apparent souvent trompeur.

Ne parlant pas de l environnement. Aucun respect pour la nature. Ils n ont meme pas conscience de la repercution de leurs actes pour l avenir de la planete. cest une poubelle geante. Il y a des dechets partout. Ils jetent tout n importe ou. Il y a peu de poubelles, pas d eboueur et bien sur aucun tri.

 

Nous souhaitons de tout coeur que ce soit en Inde comme partout ailleurs que les choses changent dans le bon sens et que l Homme prenne enfin conscience de la realite afin d esperer vivre en harmonie un jour peut etre. Mais a ce jour il ne s agit que d une simple utopie..

 

On vous embrasse tous bien fort..

On pense a vous tous et vous nous manquez..

 

PS: Nous avons poste plusieurs commentaires, il faut commencer de bas en haut. La en l occcurence Munnar.

 

 

 

 

 

Posté par steclair à 10:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

MYSORE

Le lendemain matin, depart pour Mysore dans le bus a nouveau nous faisons la connaissance d un couple de jeunes maries francais Bea et Henry qu Andre avait croise a Kochi. Le monde est petit meme en Inde! Il est vrai qu on est souvent amene a croiser les meme touristes sur notre parcours qui s en trouve modifier par la suite.

Arrivees a Mysore nous decidons de prendre une chambre a 5 dans une guesthouse version colonie de vacances melangee a un HP!!

Mysore est une ville renversante aux innombrables vestiges royaux dont le palais du Maharaja. C est egalement un des lieux les plus hauts en couleurs connu pour ses marches animes.

Apres y avoir sejourne 2 jours nous prenons la route pour Hampi ou l on va rester un mois et demi au sein de l association: hampi children trust (video de presentation en bas du blog).

Posté par steclair à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]